Historique de l'Association  "J'écris ma Vie"

 

 

 

 

 Monsieur Olivier Fillion, fondateur.

 

 

           J'écris ma Vie, est l'oeuvre de Monsieur Olivier Fillion. 

Originaire de Marieville, monsieur Fillion travaillait alors à l'usine Celanese de Drummondville.

Cette importante usine compta à une certaine époque plus de 5000 employés. 

Inévitablement, au fil des années, il y eut beaucoup de départs. La tradition voulait qu'un dîner soit organisé en l'honneur des retraités. C'était l'occasion pour chacun de parler du passé; d’évoquer des moments exceptionnels, des événements mémorables, des anecdotes amusantes, ainsi que des épisodes plus tristes. C'était des instants magiques où l'histoire de l'usine était racontée, par ceux-là mêmes, qui l'avaient vécue et façonnée.

Petits morceaux de leurs histoires, petits morceaux de celle du Québec!

M. Fillion voyait combien ces personnes étaient heureuses de parler de leur passé, de leur expérience. De partager avec d'autres leurs souvenirs. Le bonheur se lisait sur leurs visages.

Après leurs départs, il regrettait que tous ces pans d'histoire disparaissent sans avoir été consignés quelque part, afin d'être transmis à ceux qui restent et à ceux à venir. 

 

C'est cette lacune, qui le tiraillait et qui lui insuffla l'idée d'un groupe d'aide pour les gens désirant écrire leur vécu.

Après de nombreuses années de recherches et énormément de travail,  le programme de JMV, voyait le jour.  Le but premier était de fournir un support et une méthode afin de soutenir les personnes intéressées à rédiger leur autobiographie. 

Dès 1993,  M. Fillion organisa des ateliers dans différents endroits de la province. Pour lui, chaque vie méritait d'être racontée.

Le 27 mai 2000, L'Association J'écris ma Vie était fondée.

Le 13 juin 2000, elle devenait L'Association JMV inc. (J'écris ma Vie)

 

Monsieur Fillion décédait le 25 juillet 2000.

Mais, depuis son oeuvre se poursuit et maintient une croissance constante.

*********


À l’occasion du 10e anniversaire de la fondation de "J'écris ma Vie", M. Donald Lanthier 

a eu l’aimable générosité de partager avec nous ses souvenirs, concernant les origines

et les premiers pas de l'association.


 *********

Années 1994 à 1996


Olivier Fillion se fait modestement connaître par ses ateliers au CLSC de Richelieu et de Notre-Dame-de-Bonsecours près de la ville de Chambly. Le Club Santé accueille les personnes intéressées et Olivier Fillion les fait parler ouvertement. L’animateur dépose dans un chapeau les mots âme, mort, religion, séparation, divorce, bonheur, solitude, etc. Par tirage au sort, les participants discutent sérieusement. Un besoin se précise.

Débutent ainsi les ateliers d’écriture sur soi où chacun revit de précieux souvenirs.
 

Années 1997 à 1999

 

L’allumeur de réverbères peaufine sa méthode d’écriture avec des réviseurs bénévoles au point d'en faire un document de travail apprécié, des animateurs et des participants de JMV.

Il se donne de plus en plus d’ateliers d’écriture autobiographique là où la demande se présente. Les Sociétés d’Histoire du Québec facilitent la tâche. Retraité, Olivier Fillion anime bénévolement quelques groupes bien qu’il ne puisse plus conduire sa voiture. Madame Jeannine Loiselle, sa conjointe, prendra le volant plus souvent qu’à son tour. Olivier utilisera fréquemment son argent personnel pour imprimer et remettre aux participants aux ateliers

les manuels d’accompagnement.

Mesdames Louise Dagenais, et Madeleine Galipeau ainsi que votre humble serviteur seront les premières personnes à suivre la formation d’animateurs avec Olivier Fillion.

 Monsieur Fillion sillonne bénévolement le Québec et l’Ontario. Il répand sa méthode et donne des conférences. De fil en aiguille se forment de nouveaux groupes d’écriture au Québec et en Ontario. Olivier anime un groupe de sept personnes à Marieville. 

Normand Paquette de Saint-Jean-sur-Richelieu et moi-même sommes très assidus aux ateliers.

 

Olivier Fillion ira jusqu’à déposer sa méthode et ses manuels d’accompagnement à la Société d’Histoire du Lac-Saint-Jean. Mais, les droits d’auteur là-dedans ?

 

Le 27 mai 2000 a lieu la Journée-partage, et la fondation de J’écris ma Vie au CHLD,

du centre Rouville à Marieville. Quatre-vingts personnes ont droit à une journée glamour et, pleine de surprises. Olivier y donne une conférence.

Les membres de l’assemblée décident unanimement de fonder  

"lAssociation JMV inc. J’écris ma Vie  ".

Une autre preuve que les rêves transportent les montagnes!

Sous le coup de l’émotion et de la fatigue, Olivier s’affaisse… serviettes d’eau froide et branlebas de combat...ses collègues le raniment. Présage ou signe avant-coureur de maladie ?

Siègent sur le premier Conseil d’administration de l’Association; madame Lyse Laporte, présidente, monsieur Olivier Fillion, président honoraire, mesdames Marie-Blanche Dion, vice-présidente, Lucille Riendeau Houle, trésorière et Me Lise Pratte, secrétaire. 

 

24 juin 2000


En réunion, les membres du conseil d’administration statuent entre autres sur les frais d’adhésion des animateurs et des participants JMV ( désormais largement utilisé pour J’écris ma Vie)
Les manuels d’accompagnement de l’association "J'écris ma Vie " sont désormais protégés par l’OPIC (l’Office pour la protection intellectuelle du Canada ).



25 juillet 2000


Triste décès de Monsieur Olivier Fillion, le créateur de la démarche "J’écris ma Vie".

Décédé des suites d’un cancer.

Dans les derniers détours, Olivier a sereinement rencontré quelques animateurs JMV en précisant ses attentes à notre égard. Mes dernières rencontres avec mon ami resteront toujours gravées dans ma mémoire. Soixante jours avant son décès, se concrétisait son grand rêve : la fondation de l’Association JMV inc (J’écris ma Vie) 

26 août 2000


La première réunion regroupant les animateurs de J’écris ma vie  a lieu au motel Universel à Drummondville. Une quinzaine d’animateurs dont quelques-uns de la région de Québec, du Lac-Saint-Jean et du Saguenay y participent. Lyse Laporte et moi dirigeons les échanges du groupe. J’ai la ferme conviction que madame Lyse Laporte, présidente, a utilisé son argent personnel pour défrayer le coût relié à cette rencontre.

16 septembre 2000


Quelques animateurs vivent une journée de formation à Saint-Bruno-de-Montarville dans le local de l’Âge d’Or: à la ‘’ Maison Richelieu’’ construite en 1860. Mesdames Louise Ayotte Montpetit et Christine Gaumont présentent un nouveau credo, un autre guide de l’animateur. Trois des animateurs présents habitent la région de Québec, du Lac- Saint-Jean et du Saguenay.

23 septembre 2000


Madame Marie-Blanche Dion de Québec démissionne et Donald Lanthier lui succède à la vice-présidence.

25 octobre 2000

JMV est secouée par une autre démission!
La présidente de l’association
J'écris ma Vie, madame Lyse Laporte, sur les ordres inflexibles de son médecin, se voit obligée de quitter la présidence. 

Lyse Laporte aura été la manifestation de la créativité, de l’efficacité et de la générosité.

 

Un des premiers groupes en 2000


La réunion extraordinaire des membres du Conseil d’administration de l’association se déroule au siège social, à la Maison Olivier-Fillion, au 758, boulevard Taschereau, Laprairie, le 27 octobre 2000.

Donald Lanthier est élu président de l’association.
Madame Lyse Laporte agira comme conseillère spéciale en fonction de son état de santé et de ses disponibilités. Son projet JMV auprès des jeunes du primaire est retardé.

L’année 2000-2001 …


Le bulletin d’information l’Olivier voit le jour. Il est l’œuvre de quelques membres et réalisé par M. Pierre Cloutier, pour le premier bulletin; ensuite Daniel Poulin de Québec publiera  trois autres bulletins. 

"Les paragraphes du président": sont des textes courriel envoyés aux animateurs JMV lors des temps forts.

Ce moyen de communication pratique, apprécié et rapide évite de nombreux frais de poste à l’association.

Âges et Transmissions...


L'organisme belge créé et présidé par madame Michèle Piron Thomé a fait partie de l’Association JMV du Canada. Madame Michèle Piron Thomé s’était présentée à Notre-Dame-de-Bonsecours (Richelieu) chez Jeannine et Olivier pour une journée de formation avec monsieur Fillion et Donald Lanthier.
Internet avait  favorisé les communications entre Âges et Transmission

et l’Association JMV.

JMV a généré beaucoup de sève…


La pyramide JMV change beaucoup de septembre 2000 à mai 2001. De 273 membres, nous passons à 443 membres, dont 411 participants et 32 animateurs. Une augmentation de 173 membres… Ces belles personnes habitent au Québec, en Ontario ( 15 ) en Belgique ( 40 ), en Floride ( 9 ). Le Nouveau-Brunswick entend nos échos…

La récolte aura été très bonne et très belle en 2001.

Un si grand succès n’est jamais l’affaire d’une seule personne...

L’exécutif de l’association
tient sept réunions pendant l’année et le 26 mai 2001; elle tient le premier congrès provincial dans un local du CLSC, Centre Rouville à Marieville sous le thème:‘’J’ai l’cœur à JMV’’.

Le coût de l’inscription est de dix dollars. Cent vingt-trois personnes ont participé à ce premier colloque. Cent quinze femmes et hommes ont dîné à la cafétéria du Centre Rouville. L’assemblée générale a réuni cent deux  membres en règle, intéressés à l’avancement de leur association.

Le président sortant, Donald Lanthier, n’a pas sollicité un deuxième mandat puisqu’incapable de rendre le temps plus élastique. L’assemblée générale a élu les personnes suivantes et ensuite, à huis clos, ces personnes ont été élues aux postes suivants :

Présidence : Madame Marie-Reine Cloutier ;
1re vice-présidence : Madame Claudette Perrino
2e vice-présidence : Monsieur Jean-Marc Poulin ;
Secrétaire : Me Lise Pratte
Trésorière : Madame Lucille Riendeau Houle


Participation des auteurs: Neuf auteurs sur treize ont présenté, en après-midi, leur autobiographie publiée à compte d’auteur.

L’immense succès de ce premier colloque est l’œuvre des participants et des collaborateurs des comités d’accueil, des inscriptions, de l’hôtellerie et de la logistique. Ce 1er colloque provincial JMV s’est autofinancé en générant un surplus de 176,57 $. Laquelle somme fut certifiée le 29 mai 2001 par madame Lucille Houle, trésorière. Mille mercis.

En conclusion…


J’écris ma vie est plus qu’un simple divertissement.

C’est une aventure exceptionnelle que nous vivons intensément en compagnie de personnes que je qualifierais d’exceptionnelles. Le milieu bénévole JMV est un milieu d’inclusion et de valorisation. Cela l’est aussi pour ceux et celles qui reçoivent de l’aide pendant les ateliers d’écriture. Nos préoccupations sont basées sur une attitude d’accueil, de tolérance, de compréhension et de performance.

Avec mes meilleurs remerciements,


Donald Lanthier, Saint-Jérôme. Le 29 mai 2010      

Depuis...beaucoup d'encre a coulé dans les veines de"J'écris ma Vie" afin de garder bien vivant le rêve d'Olivier Fillion.

L'aventure ne fait que commencer: nous poursuivrons l'histoire de notre association parce que "Toute vie mérite d'être racontée" et que vos vies nous intéressent.

 

         

 

          

Et... Voilà ! À l'année prochaine.

*D'autres photos se retrouveront sous peu dans les pages de vos régions respectives.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now